Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le culte de Ste Anne à Anseremme.

Publié le par Christian Fery

Le culte de Ste Anne à Anseremme.

Dans les pays du Nord de la France, la kermesse est le nom donné à la fête patronale de la paroisse et/ou de l’église. Cette fête donnait lieu à une foire accompagnée de danses et de divertissements divers. Depuis des temps immémoriaux, la « grande kermesse » d’Anseremme se déroulait le dernier dimanche de juillet. Il y avait une « petite kermesse » le 11 novembre, fête de St Martin, 1er patron des églises du Prieuré.

Au fil du temps, l’aspect profane a souvent éclipsé la fête religieuse qui porte en elle des valeurs à ne pas perdre en ces temps difficiles : fraternité, rencontre, accueil des nouveaux habitants, souvenir de ceux qui ont vécu autour de nous,…C’est dans cet esprit de solidarité et d’amitié que nous vous invitons à vivre la fête de Ste Anne, patronne de notre paroisse et de notre église.

Le culte de sainte Anne est un prolongement de celui de sa fille Marie. Avec Ste Joachim, son époux, elle est aussi le modèle chrétien des parents et grands-parents. Quand le culte de Marie eut repris sa place glorieuse dans la liturgie après le Concile de Trente et au moment de la Réforme catholique, il entraîna dans son orbite celui de Ste Anne.

Voici quelques éléments de l’histoire de ce culte à Anseremme.

Notre paroisse, bien antérieure à la première mention qu’on en connait, est citée pour la première fois en 1203. Souvenez-vous de la célébration des 800 ans en 2003.

D’après les archives qui décrivent l’état des églises du Prieuré, les visites de l’archidiacre de Liège, les inventaires réalisés, les déclarations des curés, dès le XVIIème siècle au moins, une confrérie de Ste Anne existait à Anseremme. Cette confrérie était attachée à un autel latéral de l’église de l’époque. La confrérie a disparu mais l’autel latéral existe toujours dans notre église actuelle.

En 1633, Gérard de Gedinne, curé d’Anseremme désignait l’église du lieu en qualifiant celle-ci « église Ste Anne »

En 1681, Hubert de Monin se titrait « pasteur de l’église Ste Anne à Anseremme ».

Ste Anne a son vitrail dans le chœur de notre église, son autel ;

En 1938, on baptise la nouvelle salle, « Salle Ste Anne ».

En 1951, une des deux nouvelles cloches reçoit l’inscription suivante : « Je m’appelle Sainte Anne et j’invoque la protection du Seigneur sur Anseremme, dont je suis la patronne ».

Le 22 juillet 1979, une statue venant de Bretagne fut installée et bénite au premier pilier de cette église.

En 1980, l’abbé Detienne organisa un pèlerinage à Sainte Anne d’Auray qui fut le départ d’un renouveau du culte de Ste Anne chez nous.

Et …il y a même une pharmacie « Ste Anne » !!!

Notre « petit trésor » d’église possède un reliquaire en forme d’avant-bras pointant le ciel.

Ce reliquaire, selon la tradition orale, existe depuis le début des années 1600 et contiendrait une relique de Ste Anne, probablement un petit fragment d’un os de la main, d’où la forme du reliquaire. Jadis il était porté lors des 2 processions annuelles et était vénéré le jour de la Ste Anne.

Les reliques, comme vous le savez, ont fait couler beaucoup d’encre quant à leur véracité et leur grande distribution, parfois excessive.

Nous n’avons malheureusement aucun écrit ni certificat concernant ce reliquaire, néanmoins, cet objet ne manque pas d’intérêt patrimonial.

Il s’agit donc d’un bras reliquaire, dit « de Sainte Anne », en argent repoussé sur âme de bois, d’une hauteur de 35,5 cm. Le motif de décoration est floral. L’orfèvre est inconnu.

Au centre on aperçoit la petite fenêtre contenant un fragment difficile à préciser. Il fut réalisé au début des années 1600. Nous ne savons pas d’où il provient. Cependant, cette époque voit le culte de Ste Anne s’intensifier en France, en Provence et en Bretagne et dans toute l’Europe occidentale. La date de fabrication correspond au changement de titulaire de notre église, de St Martin à Ste Anne.

Vous pouvez le contempler aujourd’hui, dans le chœur, à côté de la statue de Ste Anne.

 

Dr Christian Fery, président de la Fabrique d'église d'Anseremme