Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Secteur de Dinant.

Les paroisses qui le composent

Anseremme, Bouvignes, Collégiale, Leffe, Neffe, Rivages… 6 paroisses qui se touchent, avec  l’une d’elles plus importante, au milieu… La Meuse, qui les longe toutes, est à la fois un lien et une barrière (un seul pont !..). Il est difficile de s’identifier à une paroisse.

La population : environ 10000 habitants, dont 5000 pour la collégiale.

Allons à sa découverte : Ville natale d’Adolphe Sax et de quelques autres hommes célèbres… Voici la Meuse, la  Citadelle, la Collégiale, l’Abbaye Notre-Dame de Leffe, la Grotte « merveilleuse », le dynamique Centre Culturel, ses Spécialités (couque, flamiche, Leffe), un Hôpital, des Maisons de Repos et de Soins, des Ecoles, un Centre Administratif, des Cités… Centre Touristique, avec ses commerces, ses terrasses sur les trottoirs, ses piétons sur les rues… et ses problèmes de parking !


Le secteurDSCN0296---copie.JPG

Des prêtres
Abbé Philippe Goffinet, Doyen principal, Curé de la collégiale.
Abbé Georges Bernard, Abbé Yves-Michel Nkaila,  Vicaires de Dinant et membres du secteur pastoral.
Abbé André Eugène, Curé d’Anseremme.
Père Augustin Loslever, Curé de Leffe.
Père Jean-Baptiste Raty, Curé de Bouvignes.

Une Assistante paroissiale : Lucienne Saive.


Le Renouveau Paroissial à Dinant

Il y a une vingtaine d’années, on nous a proposé de vivre à Dinant le « Renouveau Paroissial »
C’est un mouvement créé en Italie par un Jésuite, le Père Lombardi, dans les vues de Vatican II. Les 6 paroisses de Dinant ont démarré plus ou moins ensemble. Une équipe de bénévoles enthousiastes, prêtres et laïcs, s’est lancée dans l’aventure, pas toujours facile.
Ce projet pastoral a choisi de s’adresser à tous, c’est donc un plan pastoral GLOBAL.


Que vise le projet ?

Il veut que  l’Histoire devienne  sainte ? Que l’histoire des hommes devienne l’histoire des hommes de Dieu. Au fondement du projet, il y a une attitude d’espérance et une référence à la Parole.
C’est donc un projet qui veut faire changer les choses.
C’est une pastorale réalisable, elle a un objectif qu’elle désire rejoindre, le Royaume de Dieu. Le projet vise à créer un Peuple à partir d’une somme d’individus, il vise à ce que le peuple devienne communion organisée.


Quels sont les critères d’action pastorale ?
Convoquer systématiquement tous les baptisés.
-Marcher au rythme du Peuple de Dieu, Saisir les signes de l’action de Dieu.
-Partir des pauvres, de l’immense majorité de ceux qui ne savent pas, ne répondent pas.
-Ne rien détruire. Partir de ce qui existe. Orienter tout et tous vers les objectifs à atteindre.
-Distribuer le plus grand nombre de responsabilités entre le plus grand nombre de personnes.
-Le cheminement proposé est lent, progressif, communautaire et global.
-Construire le plan pastoral non sur le passé, ni sur le présent, mais un futur imaginé, désirable, réalisable, voulu.




En pratique ?

L’idée nouvelle : aller à la rencontre des gens, aller vers tous. Proposer un message à tout le Peuple de Dieu.
Nous avons mis sur pied des équipes de messagers qui acceptent de  porter un « message » à leurs voisins. Ce message se présente sous la forme d’un feuillet. Il a toujours une référence  biblique. Il convoque à la fraternité et propose  de vivre une « action » ensemble dans tout le secteur.
Environ six « actions » sont programmées chaque année, dans l’esprit de l’objectif d’année et élaborées lors de la « programmation » de novembre. Par exemple, cette année, les crèches de quartiers, la fête des familles, le Semaine Sainte,, Notre-Dame de la Meuse, la bénédiction des cartables…


Des structures sont nécessaires pour coordonner le bon fonctionnement et veiller à la réalisation et à l’unité du projet.
L’équipe de Secteur met en œuvre le plan pastoral dans sa Globalité, en étant attentive à TOUS les niveaux et aussi à l’objectif fixé pour chacun d’eux
Le Bureau fait partie de l’équipe de Secteur comme un service technique en vue de permettre la réalisation de sa mission.
Les équipes de Zones ont le souci de mettre en œuvre les convocations fraternelles avec le maximum de participation des gens et des messagers.
Une équipe de rédaction rédige le feuillet de Secteur, appelé le « Message », qui paraît environ 8 fois par an. A l’initiative de la plupart des Curés, il y a également une feuille « paroissiale ».


Nos actions sociales :

Solidarité Dinantaise chapeaute les «Conférences de Saint-Vincent de Paul » de Dinant, Anseremme, Neffe et Bouvignes et le groupe « Entraide ». Elle rassemble les demandes d’aide, les étudie, constitue les dossiers  en consultant ces deux organisations qui connaissent de plus près les besoins réels des demandeurs. Elle dirige ensuite ces derniers vers « Entraide » pour l’aide alimentaire et « Saint-Vincent » quand il s’agit d’aide matérielle comme logement, chauffage, vêtements, aide juridique, etc.
DSCN0284---copie.JPG

Nos défis, nos projets…

Aller vers tous, construire la communion-unité.
La globalité : être avec tous les acteurs porteurs d’un projet d’évangélisation.
Créer la participation, à l’intérieur de la communauté et dans les petites communautés.
Former les laïcs, peut-être au niveau du doyenné ?
Nous intégrer au nouveau doyenné : activités en commun ? ressources à exploiter ? Certains secteurs sont fragiles. L’ouverture au doyenné pourrait être positive… Chacun a ses richesses… Les mettre en commun, tout en gardant ses particularités… C’est un chance à saisir !..


Conclusion

Quelque  part, le projet pastoral tient depuis 20 ans, avec moins d’enthousiasme, peut-être, mais on tient !.. On se sent plus un peuple chrétien, on ose s’affirmer, par nos activités (N.D. de la Meuse, les crèches…) et c’est confortant !..

Propos recueillis auprès de l’Abbé Eugène et de Mady de Wouters.



P.S. Tous, vous êtes venu bien des fois à Dinant. Mais ne vous êtes vous pas demandé , en vous promenant dans la rue Grande, si vous n’étiez pas à Tokio ?.. Rassurez-vous, vous étiez bien dans votre doyenné, mais un car de Japonais venait de débarquer, et on ne voyait plus qu’eux dans la ville…
 
Site de la ville de Dinant.

Fabrique d'église Dinant
Monsieur Christian PACCO
Président F.E. Dinant
Rue Taravisée, 3/B - 5500   DINANT

Monsieur Pierre HALIN
Président F.E. Leffe
Place Cardinal Mercier, 11 - 5500   DINANT

Docteur Christian FERY
Président F.E. Anseremme
Rue des Quewées, 6 - 5500     DINANT

Monsieur Jean COLOT
Président F.E. Bouvignes
Place du Bailliage, 22 - 5500     DINANT

Monsieur Bernard SINET
Président F.E. Falmagne
Avenue de la Restauration, 10 - 5500   FALMAGNE

Monsieur Jean-Pierre BEL
Président F.E. Falmignoul
Rue de Dinant, 42 - 5500     FALMIGNOUL

Monsieur Jean LAURENT
Président F.E. Achêne/Taviet
Rue du Chêne, 36 5590    ACHENE

Monsieur Raoul GREGOIRE
Président F.E. Neffe
Route de Givet, 66 - 5500    DINANT
   
Monsieur Marcel HOUBION
Président F.E. Rivages -
Rue Defoin, 12 - 5500         DINANT




les gentilés dans le secteur de Dinant
Dinant          Dinantais, -aise*/Copère (b.p.)
Anseremme      Anseremmois, -oise
Bouvignes      Bouvignois, -oise
Leffe          Leffois, -oise**
Neffe          Neffois, -oise**-
Rivage          Rivageois, -eoise

*Forme wallonne du terme affectif compère qui n’a rien à voir avec le mot  flamand koper « cuivre », légende inventée au 19e siècle.

*    Gentilé dialectal Leftî
**    Gentilé dialectal Neftî

Avec l'aimable autorisation de Jean Germain, auteur du "Guide des Gentilés".
Les noms des habitants en
Communauté française de Belgique.